recherche et action en sciences sociales

Interfaces collégiale pour l’économie de la connaissance en web 3D

L’objet de cette thèse est de développer le cloud management et de créer des outils pour la caractérisation, la visualisation et la mise en réseau de la connaissance. Ce projet, particulièrement intéressant, a donc à la fois une portée théorique, en ce qu’il propose une réflexion sur le format de l’information, anticipant ainsi sur les révolutions à venir du web 3.0 et du web 4.0, et une portée technologique, en ce qu’il permettra d’élaborer des outils et de les tester en environnement de production. Cette thèse a tout d'abord un intérêt théorique, sur la question de la mise en forme des connaissances, en ce qu'elle touche à de nombreux domaines allant des sciences cognitives à la philosophie, en passant par l’informatique. Elle pourrait donc trouver un écho et un intérêt important dans la communauté scientifique si elle atteignait ses objectifs et apportait des résultats dans ce domaine. Si ce thème est connu, l’abord pris par Mr Aberkane est radicalement nouveau, c’est ce qui fait d’ailleurs tout son intérêt. Mr Aberkane a notamment l’ambition, bien fondée, de proposer un modèle qui se déploie hors du paradigme dominant actuellement dans ce domaine, et dont on peut faire remonter l’origine aux travaux de positivisme viennois et des débuts de l’informatique. L’idée-force de sa proposition est de conjuguer d’autres modes épistémologiques, issus en partie des progrés récents en sciences cognitives et en informatique théorique, avec les révolutions technologiques du web 2.0, et notamment l’émergence des réseaux sociaux et du web sémantique.
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique