recherche et action en sciences sociales

Modèles sémantiques du web

Dans le cadre du projet ANR LOCI, résurgences collabore notamment avec le Laboratoire d'Informatique de Paris-Nord et l'Université de Roma Tre sur les questions d'ontologie et de sémantique du web (sous-projet dirigé par Christophe Fouqueré). La structure des données sur le web, hypertextuelle, de réseau d'informations, possède de nombreux liens avec les concepts de la logique linéaire et en particulier de la ludique. Les évolutions actuelles de l'internet, notamment sur la question du Web 2.0 et de la communication client-serveur, font de la ludique un paradigme prometteur de modélisation et d'étude (description des types des sites et services web, ontologies et folksonomies sur le web...) {{{De nouveaux langages pour le web}}} L'internet est confronté à  de nombreux enjeux de typage des processus, notamment pour les applications web, et le contrôle de la cohérence des informations diffusées sous forme de flux. Les requêtes de services web peuvent aisément être analysées en (...)

Ancrages cognitifs de la signification

Un deuxième partie de nos travaux est orientée sur la question des ancrages cognitifs, psychologiques et sociaux de la signification. Les travaux de Bernard Teissier, sur la signification des concepts géométriques, et ceux de Pierre Livet sur la signification topologique des opérateurs logiques, et plus généralement, ceux du groupe [LIGC->http://www.ligc.org] attestent du renouveau de cette réflexion dans un champ qui va des mathématiques à  l'ontologie. Nous nous intéressons plus particulièrement à  la signification des langues naturelles et à  la théorie de la communication. Il s'agit notamment d'élaborer un cadre conceptuel tenant compte de l'interactivité des agents, pour rendre compte de la signification des actes linguistiques. La représentation s'organise autour de systèmes de symboles matériels, l'être humain ayant une tendance inconsciente à  l'interprétation au moyen de symboles. Dans l'analyse des systèmes symboliques nous portons plus particulièrement notre attention sur le processus qui (...)

Formalisation des interactions

Résurgences participe depuis 2007 à  un programme de recherche en pragmatique théorique dirigé par Alain Lecomte ([PRELUDE->http://www.anr-prelude.fr] autour de la formalisation en ludique de situations dialogiques. Par ce moyen il s'agit notamment de montrer que la ludique est un cadre pertinent pour l'analyse et la formalisation des dialogues, et de développer des méthodes permettant d'enrichir le modèle, qui reste pour l'instant très formel. Nous avons choisi de nous focaliser sur le dialogue du fait de sa ressemblance structurelle et conceptuelle avec les interactions ludiques, mais aussi, dans l'idée d'une théorie pragmatique plus étendue que la simple formalisation des dialogues, du fait de la centralité du phénomène dialogique dans la constitution de l'intersubjectivité et de son rôle dans la théorie de la connaissance La question logique de savoir comment s'établissent les connaissances est remplacée en ludique par celle de savoir comment l'exploration mutuelle des structures de (...)

Enjeux, méthodes et pratiques de l’insertion

D'après plusieurs études, la mise-en-oeuvre des politiques d'insertion parait inefficace, ou peu efficace au regard de l'objectif qu'elle souhaite atteindre (Castra 2001 ; 2003). On remarque aussi, tant au niveau national que régional, que nombre d'organismes ont des difficultés à  conceptualiser leur action, malgré une professionnalisation croissante des agents de l'insertion sociale. Le secteur de l'insertion souffre notamment d'une réévaluation perpétuelle de ses méthodes et de ses moyens, qui ne lui permet pas toujours de se positionner sur le long terme. Il s'agit alors de mieux cerner les enjeux, méthodes et pratiques de l'insertion. Il faut notamment développer une connaissance plus fine des bénéficiaires des mesures de lutte contre l'exclusion, et élaborer des méthodes transférables pour le travail social et (...)

Action

Résurgences développe depuis plus de 10 ans une démarche de recherche-action tant dans le sens d’une recherche au service de l’action, que d’une recherche intégrée à l’action. En développant aussi un modèle économique hybride, et un modèle organisationnel dynamique et adaptatif, basé sur l’entrepreunariat social, résurgences démontre qu'un modèle de recherche et d'action dans le secteur privé non-commercial est possible. Résurgences est un “think-and-do-tank” de l’innovation sociale et des politiques publiques, qui met à profit les données ouvertes et les technologies numériques, 
dans une dynamique d’organisation sociale apprenante. Il regroupe des experts, des chercheurs, des ingénieurs et des techniciens, et permet d'offrir un nouveau regard sur l'évaluation des politiques publiques, des dispositifs culturels, sociaux et économiques.

Recherche

Partenaire de plusieurs projets internationaux de recherche scientifique, en partenariat avec plusieurs universités et groupes de recherche, résurgences accueille des chercheurs permanents, des doctorants et des chercheurs associés dont les travaux portent principalement sur les interactions sociales, leur formalisation et leur représentation (interactions langagières, dynamiques cognitives, réseaux sociaux).

Innovation

Acteur de l'innovation, Résurgences a créé son propre système expert afin de fournir un environnement de travail souple et adapté à des enjeux spécifiques de développement dans le champ du Big Data et de l'Open Data. Le système permet de développer des outils de simulation à grande échelle, et des mesures analytiques pour évaluer l'impact de politiques publiques. En traitant des masses de données importantes, qu'elles soient sémantiques, économiques, géographiques, sociales, le système permet de se concentrer sur les dynamiques sociales plutôt que sur des portraits statistiques. Les outils développés ont pour vocation de permettre au plus grand nombre de porter un regard neuf sur l'information, d'analyser les grandes masses de données qui circulent dans les réseaux, d'évaluer les rapports de force idéologiques ou politiques, et de percevoir les enjeux de société dans le discours du web.

Les projets

Journey to the West, de Tsai Ming-Liang , Atelier de l’EuroMediterranée - MP 2013

L’atelier éditorial , Atelier d’insertion par l’activité économique

L’atelier web&design , Atelier d’insertion par l’activité économique

La revue du témoignage urbain , Atelier d’Insertion Professionnelle : AK-PUBLICATION

Développement et animation d'un portail d'informations sur le handicap à  Marseille.

Le fonds d’archives Baulin

Fonds documentaire sur l'afrique de Jacques Baulin, conseiller diplomatique de divers présidents africains.

Le portail du handicap à Marseille , Atelier d’Insertion Professionnelle : Handimarseille

Le projet AK , Chantier d’Insertion Professionelle sur la construction de machines

Chantier d'insertion en construction de machines musicales pour un spectacle de rue.

Projet Artwar(e)

ARTWAR(E) est un projet artistique en phase préliminaire, développé par Christophe Bruno et Samuel Tronçon. ARTWAR(E) confronte les stratégies artistiques aux processus logistiques à  l'oeuvre dans la grande distribution. Ces stratégies se développent selon des modes de temporalité multiples (cycles à  grande échelle du capitalisme, hype cycles, rétroactions virales, points critiques et catastrophes, lois de conservation, équilibres de Nash...).

Résidence de Sonia Chiambretto , Atelier de l’Euromediterranée - MP2013

Événements

Blowup , Exposition au Jeu de Paume, Paris.

Exposition des oeuvres de l’artiste-peintre Paul HUET , une expérience originale pour les visiteurs et le personnel de Résurgences.

Festival ’Portes Ouvertes Consolat’ , Parcours d’art contemporain

Net Art : Artwar(e) , Exposition à résurgences

Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique